POLYAS Election Glossary

We provide explanations and background information on elections, voting rights and digital democracy

Scrutin proportionnel

Dans le cas d’un scrutin proportionnel, le résultat des élections est déterminé par le calcul proportionnel des voix pour chaque liste (de candidat(e)s). La répartition des sièges proportionnellement à la part des voix permet de tenir compte de chaque vote exprimé. Différentes méthodes de calcul peuvent être utilisées à cet effet : D’Hondt, Sainte-Laguë/Schepers ou encore Hare-Niemeyer.

L’opposé du scrutin proportionnel est le scrutin majoritaire.

Scrutin proportionnel personnalisé

Le scrutin proportionnel personnalisé peut être utilisé lorsqu’il y a plusieurs listes (type de bulletin de vote « Autres formes de vote ») et qu’aucune voix n’a pu être attribuée au niveau de la liste. Comme dans le cas du scrutin proportionnel non personnalisé, plusieurs listes obtiennent des sièges (mais ici en fonction de la somme des voix attribuées aux candidat(e)s de la liste) en tenant compte, le cas échéant, d’un seuil en pourcentage au niveau de la liste. L’attribution des sièges aux candidat(e)s d’une liste se fait en fonction de leur nombre de voix.

Avantages d’un scrutin proportionnel

Le calcul du rapport des voix permet de prendre en compte toutes les voix des électeurs/électrices et de créer ainsi une conscience participative. De plus, les groupes d’intérêts relativement moins populaires ont une chance d’obtenir un siège et le résultat des élections est donc davantage représentatif de l’électorat.

En savoir plus sur le scrutin proportionnel et sur les institutions pour lesquelles ce mode de scrutin est approprié.

 

See also: Vote majoritaire, Quorum, Système de la représentation maximale D’Hondt, Seuil en pourcentage, Valeur de base


< Go back